Dans les nombreuses carrières de l’Aisne et l’Oise soissonnaise, autour de Vic-sur-Aisne, les soldats français et allemands y trouvant abris relativement sûrs, se sont transformés en soldats artistes et nous ont laissé un patrimoine exceptionnel dans la pierre: graffitis patronymiques, blasons régimentaires, bas-reliefs de la vie militaire, indications directionnelles, représentations féminines et aussi de magistrales chapelles gravées.

Ce patrimoine, principalement souterrain, ou constitué d’infrastructures de surface, est offert à la visite très régulièrement et constitue le pendant à la visite de Vingré, pour suivre le parcours des fusillés de 1914. A chaque pas, sur chaque mur, les traces de la guerre surgissent ; les plaques des 6 fusillés avec leurs dernières lettres, témoignages émouvants de ces soldats tués pour l’exemple il y a plus de 100 ans.

 

 

Réagir à cet article